Dossier climatique: débats techniques, enjeux politiques!

©Reporters
©Reporters

On n’y échappera pas. Les négociations climatiques qui commenceront cette semaine au niveau ministériel à Bonn seront techniques. Ingrates. Rébarbatives. Tue-l’amour. Nous voilà informés. Mais paradoxalement, le dossier climatique devient de plus en plus politique. Et à force de taper sur le clou, il devient aussi de plus en plus « grand public ». En confiant la présidence de la COP à Fidji, la communauté internationale a placé sous le projecteur les menaces pesant sur les états insulaires menacés non seulement par la hausse du niveau de la mer, mais aussi par l’intensification des cyclones et par l’acidification des océans qui tue les récifs coralliens à petit feu. Présidence neutre, Fidji sera un rappel permanent de la fragilité des îles devant des dérèglements climatiques dont elles ne sont en rien responsables et dont elles ne doivent pas payer la facture.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct