Climat: les villes et les régions ont de plus en plus leur mot à dire

©EPA
©EPA

C’était ce dimanche, dans le pavillon « villes et régions » de la COP23, le sommet mondial sur le climat, à Bonn. Plus de 300 responsables assistent au « sommet des leaders locaux et régionaux ». Sold out depuis des jours… « C’est chaque année comme cela depuis le sommet de Paris », commente un observateur. Une lame de fond : à côté des Etats-nation, le champ climatique est de plus en plus occupé par des acteurs « non nationaux ». Un foisonnement. Parfois une vraie cacophonie ; avec de la conviction, mais aussi de l’esbroufe. Et des jeux de pouvoir.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct