Lutte contre la fraude fiscale: la grande hypocrisie du monde politique

© Reuters
© Reuters

La lutte contre la fraude fiscale est une priorité ! Cette petite phrase figure dans toutes les déclarations gouvernementales depuis la fin des années 90. C’est en effet depuis 1999 – et la nomination d’Alain Zenner (MR) comme commissaire à la lutte contre la fraude fiscale – que la traque aux fraudeurs est devenue un leitmotiv pour les gouvernements qui se sont succédé au pouvoir en Belgique. «  Ce sont les socialistes qui ont intelligemment mis ce dossier sur la table à la fin des années 90, comme une réponse à l’austérité  », explique Emmanuel Degrève, fiscaliste et ancien chef de cabinet de Bernard Clerfayt (Défi), secrétaire d’Etat à la lutte contre la fraude fiscale de 2008 à 2011.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct