Nathalie Stutzmann Quella fiamma, Arie antiche

<span>Nathalie Stutzmann</span> Quella fiamma, Arie antiche

Nathalie Stutzmann ne fait rien comme les autres. Elle se saisit aujourd’hui du fameux recueil d’Alessandro Parisotti, la bible des chanteuses, mais c’est pour en reconstituer, à force de recherches dans les bibliothèques, la forme originelle avec sa dévorante passion baroque.

Au départ, on se trouve face à un recueil d’études pour la voix dont chaque page traite d’une difficulté à surmonter. A l’arrivée, on succombe à une pure fascination vocale où le plaisir d’un timbre ensorcelant et la gourmandise du vécu rendent à chaque page sa vérité dramatique. Et l’art, à chaque fois, de transcender la virtuosité.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct