Anouar Brahem Blue Maqams

<span>Anouar Brahem</span> Blue Maqams

Elégance, distinction, sensibilité, beauté, sensualité, poésie, humanisme. Tout cela, c’est l’oudiste tunisien, qui, une fois de plus, nous émerveille avec ce Blue Maqams superbe. Neuf pistes, 76 minutes (c’est devenu rare, une telle longueur) de musiques nostalgiques et magnifiques qui portent bien leur titre de « Blue ».

Le maqam, c’est le système musical arabe, l’organisation des échelles mélodique. C’est le mode d’expression d’Anouar Brahem. Mais ici il l’a conjugué avec le jazz. «  La musique arabe, écrit-il dans les notes de la pochette, avec ses traditions anciennes, riches et très sophistiquées, me semble prise dans une sorte de conformisme en comparaison avec le jazz, une musique populaire, relativement jeune, très sophistiquée aussi et qui joue un rôle central dans la musique d’aujourd’hui. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct