COP23: l’archipel Kiribati ne veut pas devoir choisir entre la noyade et la migration

L’archipel de Kiribati comporte 33 petites îles. Leur problème, c’est qu’elles sont directement menacées par la montée du niveau de la mer. © Ken Gillham.
L’archipel de Kiribati comporte 33 petites îles. Leur problème, c’est qu’elles sont directement menacées par la montée du niveau de la mer. © Ken Gillham. - Ken Gillham.

Depuis Bonn

Anote Tong a franchi le cap des 65 ans en juin dernier. A Kiribati, un archipel de 33 îles éparpillées sur 3,5 millions de km2 au milieu du Pacifique, il a eu une carrière politique florissante, par trois fois élu Beretitenti (président), de la république, de 2003 à 2016. Dans le petit monde des négociations climatiques, il est celui qui, le plus tôt et le plus vigoureusement, a mis en avant les conséquences catastrophiques des dérèglements du climat pour les petites îles. Lorsqu’on vit à un peu plus de deux mètres au-dessus de la surface de l’eau, on n’a pas besoin d’un dessin…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct