«Une œuvre qui n’a pas de prix»

Président de la Brafa, la grande foire d’art internationale qui se tient à Bruxelles en janvier, Harold ‘t Kint de Roodenbeke a appris la nouvelle de la vente jeudi matin. Lorsque nous l’appelons pour savoir si la somme atteinte l’a surpris, il explique : « Je vais essayer de vous répondre avec des mots relativement dosés… Est-ce que cela m’a surpris ? Oui et non. Ma fille est allée voir ce tableau à Londres. Je ne l’ai vu qu’en photo mais je ne peux pas dire que c’est un tableau qui m’émeut, qui me touche. Ce n’est pas ma tasse de thé. Par contre, il faut évidemment reconnaître que c’est une œuvre rarissime sur le marché. Et il y a probablement une frange de clients très fortunés qui se disent que c’est l’unique occasion de leur vie pour acquérir un tel tableau. Il n’y aura plus jamais d’occasion de ce type. C’est comme l’histoire du mouton à 5 pattes. Ça n’a pas de prix car il n’y a aucun élément de comparaison. »

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct