Etienne Daho Blitz

<span>Etienne Daho</span> Blitz

« Les flocons de l’été » et son petit air d’« Heures hindoues » était, en single éclaireur, un bien joli piège car pas du tout à l’image d’un disque très aventureux et novateur.

On a de tout ici : du rock western (« Les filles du Canyon »), du psychédélisme à la Syd Barrett (« Chambre 29 », « Voodoo Voodoo »), un slow crapuleux (« Les baisers rouges »), du cabaret à la Kurt Weil ( « Hôtel des infidèles »), des cordes à la Hooverphonic (« L’étincelle »)...

Tout cela pour un album nocturne où Etienne sans cesse se renouvelle. La « réévolution » est toujours en marche pour le parrain de la pop qui ouvre ici une nouvelle voie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct