Un si discret business…

Lorsqu’ils prennent leur retraite, la plupart des officiers généraux de Tsahal (l’armée israélienne), des préfets généraux de la police, ainsi que des responsables du Mossad, de l’Aman et du Shabak (la Sûreté générale) sont encore dans la force de l’âge. Quelques-uns choisissent de se lancer en politique pour y rencontrer un succès inégal mais beaucoup restent dans le secteur de la sécurité, du renseignement privé, de la « consultance stratégique », ainsi que du commerce des armes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct