Extradition de Puigdemont: jugement à la mi-décembre et ensuite?

Carles Puigdemont © Le Soir/Pierre-Yves Thienpont
Carles Puigdemont © Le Soir/Pierre-Yves Thienpont

L’ancien président catalan et ses quatre conseillers sont accusés, comme les huit autres anciens membres de l’exécutif, de rébellion, sédition et détournement de fonds publics à la suite de la déclaration d’indépendance de la région.

Le parquet belge a demandé vendredi à la justice de mettre en oeuvre le mandat d’arrêt européen émis par l’Espagne à l’encontre du dirigeant séparatiste catalan Carles Puigdemont et de quatre ex-ministres de l’exécutif régional, ont annoncé leurs avocats.

« Le procureur a demandé la mise à exécution du mandat d’arrêt européen  » devant le juge qui devra in fine statuer à ce sujet, a indiqué l’un des avocats, Christophe Marchand, devant des journalistes. La défense pourra « plaider le 4 décembre  », a-t-il précisé, décrivant la première comparution à Bruxelles des ex-responsables de l’exécutif catalan comme « très sereine ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct