Taxe sur les comptes titres: de la marge avant d’être concerné

Pour investir directement dans des actions, obligations ou même fonds, il est nécessaire de posséder un compte-titres qui permet de conserver ses produits et donne à tout moment un aperçu des placements. Gratuit dans certaines institutions, payant d’en d’autres, l’outil est cependant indispensable. Et vous prenez alors le risque d’être concerné par la taxe sur les comptes titres décidée par le gouvernement. Un risque très… très faible.

Et de fait, la taxe sur les comptes titres portera sur les certificats, les trackers et les actions non cotées en bourse. Autrement dit, il ne s’agit pas des produits les plus courants. Le reste ne rentre pas dans le champ d’application de la nouvelle taxe et les personnes morales ne sont pas concernées. De plus, la taxe annuelle de 0,15 % ne s’applique que pour les comptes qui dépassent 500.000 euros.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct