Anderlecht se sort du piège mouscronnois

Anderlecht se sort du piège mouscronnois
Belga

Tout ressemblait au match piège par excellence pour Anderlecht. Un stade rempli, chauffé à blanc, un temps pourri, la pluie qui n’a cessé de s’abattre sur Mouscron augurant un match de guerrier, mais aussi un onze de base chamboulé, où beaucoup de joueurs devaient trouver leurs marques. Et sans deux coups de patte magiques, l’un de Kums à la 42e, l’autre d’Hanni en fin de rencontre, Anderlecht aurait dû laisser des plumes face à un Mouscron valeureux, avec deux attaquants (Bolingi et Awoniyi) qui ont donné du fil à retordre à l’arrière-garde bruxelloise.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct