Martin Sellner, un hipster d’extrême droite en Autriche

Martin Sellner, leader du mouvement identitaire germanophone © Facebook Martin Sellner
Martin Sellner, leader du mouvement identitaire germanophone © Facebook Martin Sellner

S’il n’était pas toujours flanqué de son t-shirt arborant le logo de Génération identitaire, Martin Sellner pourrait parfaitement passer pour le gendre idéal, bien sous tous rapports. Mais à 28 ans, celui qui se présente comme «  activiste, graphiste et blogueur  », est surtout le leader de la frange germanophone du mouvement d’extrême droite. Un leader très influent qui combine 24.000 abonnés sur Facebook, 13.500 sur Twitter, 29.000 sur YouTube et plus de 6.000 sur Instagram. Soit près de 70.000 personnes qui s’abreuvent tous les jours des messages anti-islam et anti-migrants du jeune autrichien. Une caisse de résonance énorme pour le militant d’extrême droite quand on sait que chaque faction de Génération identitaire ne compte que très peu de militants à l’échelle de son pays.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct