L’Allemagne se dirige vers une «grande coalition» pour sortir de la crise

Le président allemand, Steinmeier discute avec Martin Schulz. ©Reporters
Le président allemand, Steinmeier discute avec Martin Schulz. ©Reporters

Depuis Berlin

Martin Schulz avait fermé un peu trop vite la porte des négociations. Le président du Parti social-démocrate (SPD) voulait absolument rejoindre les bancs de l’opposition pour rénover sa formation politique, traumatisée par la défaite historique du 24 septembre.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct