Sans ses cadres, la Belgique manque de maturité

Salumu était inspiré. @News
Salumu était inspiré. @News

Battue en Russie, la Belgique a entamé les qualifications pour la Coupe du Monde 2019 par deux défaites, qui lui compliqueront la tâche dans la course à un ticket pour la Chine au terme des deux prochaines « fenêtres » internationales en février (en Bosnie et en France) puis en juin (contre la Russie et la Bosnie à domicile), seuls les trois premiers du groupe poursuivant l’aventure – avec les points acquis lors du 1er tour – pour espérer figurer parmi les 12 nations européennes qualifiées. «  Et le fait de ne pas avoir pris de point est d’autant plus dommageable que nous avons, tant contre la France que sur le parquet russe, su nous montrer dominateurs pendant une vingtaine de minutes  » observe Jacques Stas, manager des Lions.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct