«Après l’Europe»: une réflexion ébouriffante d’Ivan Krastev

Il paraît – c’est une citation d’éditeur – que les livres dont le titre comprend « Europe » sont voués à l’insuccès. On ne peut dès lors que regretter que l’édition française du livre d’Ivan Krastev ait hérité du titre le plus bateau imaginable, « Le destin de l’Europe ». Le titre de la version originale américaine « After Europe » (Après l’Europe) est autrement plus parlant, et surtout plus juste : le point de départ de la réflexion d’Ivan Krastev est que la désintégration de l’Europe est perçue comme inévitable. « Et si cela se passe, ce ne sera pas parce que les périphéries s’encourront, mais parce que son centre (l’Allemagne, la France) se révoltera ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct