Bacon Caravan Creek Odd places

<span>Bacon Caravan Creek</span> Odd places

On ne s’étonne même plus du long laps de temps (six ans !) qu’il a fallu patienter pour la sortie de ce troisième album du groupe liégeois, vu qu’il en avait fallu autant entre le premier (Behind a Wish) et le deuxième (Wolfwolfwolfsheepwolf). Cette façon de faire est finalement à l’image de leur pop qui pourrait aisément passer pour le chaînon manquant entre Venus tendance Placebo (« Shaking River »), Puggy (« Into The Light ») et Ghinzu (« Cassandre »).

Produit par Fritz Sundermann, ce disque préfère la force mélodique aux effets de manche. L’Écossais Theo Clark est venu donner un petit coup de main linguistique sur cet opus ne dépassant par les huit morceaux mais cela n’est en rien gênant.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct