Françoise Nyssen au «Soir»: «La question de l’engagement est très importante à mes yeux»

« C’est vrai que c’est une mission intense, qui a changé profondément mon mode de vie, j’ai un mari et des enfants que j’adore mais que je vois beaucoup moins. »
« C’est vrai que c’est une mission intense, qui a changé profondément mon mode de vie, j’ai un mari et des enfants que j’adore mais que je vois beaucoup moins. » - Mathieu Golinvaux

Q uand on m’a proposé d’être ministre, j’ai téléphoné à ma belle-mère Christine Le Boeuf et je lui ai demandé ce qu’Hubert aurait dit. Comme elle ne parlait plus, je lui ai demandé si elle était toujours là et elle m’a répondu : « D’accepter évidemment !  ». Et la voilà donc, Françoise Nyssen, fille d’Hubert, le créateur belge de la maison d’édition « Actes Sud », dont elle a repris la direction, ministre française de la culture.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct