Ebranlé par l’affaire de harcèlement aux Tanneurs, le théâtre belge veut changer

©D.R.
©D.R.

Ebranlé par l’affaire Strosberg, le théâtre belge francophone commence à tirer les leçons d’une faillite, à tous les niveaux de l’institution, en ce qui concerne la protection des artistes et des opérateurs de la scène en matière de harcèlement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct