Pas une première dans l’histoire

Le refus éventuel du CIO d’inviter la Russie à participer aux JO d’hiver de Pyeongchang ne serait pas une première dans l’histoire olympique. Suite aux deux Guerres mondiales, l’Allemagne a ainsi été privée des Jeux de 1920, 1924 et 1948 et le Japon de ceux de 1948.

Mise au ban du monde sportif en raison de son régime d’apartheid, l’Afrique du Sud a, de son côté, été exclue des Jeux de 1964 à 1988, ne revenant dans le grand concert des nations olympiques qu’à Barcelone, en 1992, deux ans après la libération de Nelson Mandela et deux ans avant l’arrivée de celui-ci à la présidence du pays arc-en-ciel.

Enfin, aux Jeux de Rio, en 2016, suite à l’ingérence de son gouvernement dans la gestion de ses affaires, le comité national olympique koweïtien n’a pas reçu d’invitation mais ses athlètes ont pu prendre part aux Jeux sous bannière neutre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct