Sharon Jones and the Dap-Kings Soul of a woman

<span>Sharon Jones and the Dap-Kings</span> Soul of a woman

L’histoire de Sharon Jones, décédée en novembre 2016 des suites d’un cancer du pancréas, ressemble un peu à celle de Charles Bradley, disparu, lui, en septembre dernier. Elle aussi a remis au goût du jour ce funk et ce r’n’b des sixties et des seventies. Elle aussi a entamé une carrière sur le tard et impressionné, après avoir exercé quelques « petits boulots ». Gardienne à Rikers, convoyeuse de fonds… Si Bradley s’est d’abord inspiré de James Brown, elle a débuté par des groupes de mariage puis comme chanteuse de session. « I learned the hard way », selon le titre de l’un de ses disques.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct