Shaka Ponk The Evol’

<span>Shaka Ponk</span> The Evol’

Et le rock en France, dans tout ça ? Il est où le rock en France ? Pas le rock-variété, mais le rock sale et énergique, celui de Trust et de la vague alterno des années 80. Il en reste quoi ?

Depuis 2004, Shaka Ponk propose un mélange détonnant de hard, d’electro-funk, de hip-hop et… d’images virtuelles, alias le singe-chanteur et membre à part entière intitulé Goz. Quelque chose comme la rencontre de Trust, Gorillaz et Korn, en somme. A force de concerts déjantés, le groupe a fini par faire son trou, dégottant même un tube pop avec « My Name Is Stain » en 2011, au point de franchir les plateaux de télévision comme tout récemment où il a réussi à faire « crowdsurfer » Nagui dans « Taratata » lors d’une folle reprise d’AC/DC avec Catherine Ringer.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct