Hallyday en 1994 au «Soir» : «Je n’ai jamais eu honte d’être à moitié belge»

Johnny Hallyday et Adeline Bondieau lors des Victoires de la Musique en 1994
Johnny Hallyday et Adeline Bondieau lors des Victoires de la Musique en 1994 - © Belga

Après avoir lancé à Paris sa petite tournée anglophile qui passait en terre allemande et hollandaise moins familières, Johnny se retrouvait un peu chez lui vendredi à Bruxelles. Il l’a prouvé en battant le rappel de son vieux copain Michel Mallory (son parolier et guitariste du bon vieux temps venant même de lui consacrer un livre) et en faisant la meilleure des surprises aux heureux possesseurs du ticket de la Luna sur lequel il était inscrit « 75 minutes show ». Loquace comme il ne l’a jamais été, Johnny a quitté la scène en offrant près du double du temps. Une générosité et une bonne humeur que nous avons retrouvées le lendemain à son hôtel où il s’est plié de bonne grâce à un marathon promotionnel tant télévisé et radio que presse écrite. Johnny se sent vraiment rajeunir et on en est convaincu en le voyant débarqué tout sourire, les traits reposés, se montrant disponible et charmant avec tout le monde !

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct