Hallyday en 2006: «Je n’ai eu que des hauts dans ma vie»

Fabrice Luchini et Johnny Hallyday dans Jean-Philippe
Fabrice Luchini et Johnny Hallyday dans Jean-Philippe - © D.R.

Johnny Hallyday sait de quoi il parle. En acceptant de jouer avec son image, mais surtout d’être l’anonyme Jean-Philippe Smet, patron de bowling dans Jean-Philippe, comédie savoureuse de Laurent Tuel, il a accepté de jouer avec son propre vécu, avec distance, humour, dérision. Il faut dire que dans le film de Tuel, il n’est connu de personne. Seul Fabrice (jubilatoire Luchini), venant d’une autre dimension et fan absolu de la star, sait ce qu’il peut être. Il va tout faire pour le convaincre qu’il a la carrure d’un très grand chanteur. Ensemble, ils ont quarante ans de « Johnny » à rattraper ! Rires assurés !

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct