Une valse à quatre temps pour Johnny Hallyday

AFP
AFP

Archive du 8 mai 2009

Au premier temps de la valse, un gamin de seize ans se déhanche comme un beau diable sur les planches du Golf Drouot. Il a tout piqué à Elvis – son pelvis, son côté crooner fauve, son pedigree américain – mais bon, c’est un ket, une nouvelle star, un fils abandonné en quête de père, et désormais la copie française la plus populaire du rock « à l’américaine ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct