Reliques macabres d’un passé colonial

Les crânes de 37 résistants algériens sont exposés au Musée de l’Homme de Paris depuis 1949.
Les crânes de 37 résistants algériens sont exposés au Musée de l’Homme de Paris depuis 1949. - dr

Mercredi, Emmanuel Macron a effectué sa première visite officielle en Algérie. Le président français a indiqué qu’il venait en « ami », refusant d’être « otage du passé » douloureux entre Paris et son ancienne colonie. « C’est une histoire nouvelle qui s’écrit » entre la France et l’Algérie, a-t-il renchéri lors de sa conférence de presse.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct