Grez-Doiceau, un cocon d’un autre temps

Grez-Doiceau, un cocon d’un autre temps

On ne va pas se mentir, pour un journaliste, passer cinq jours à se balader, à discuter avec des habitants disponibles et sympathiques dans une commune qui l’est tout autant, c’est surtout du plaisir.

La Wallonie qui va bien m’a accueilli à bras ouverts. Du café du village à la cafétéria du hall omnisports en passant par le très select lounge du golf du Bercuit, tout le monde semblait ravi de pouvoir s’exprimer sur ses préoccupations de citoyen. Aucun refus. Autre surprise, tous les habitants, même ceux qui connaissent de grosses difficultés financières, à mille lieues de la réputation des « péteux du BW », tenaient à terminer la conversation par le fait qu’ils « étaient bien ici ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct