Ski: où trouver les forfaits les moins chers

Hors saison, les prix des forfaits fondent comme neige au soleil. © Reporters / DPA.
Hors saison, les prix des forfaits fondent comme neige au soleil. © Reporters / DPA.

Il y a de quoi faire taire les mauvaises langues. Le prix des forfaits n’est pas proportionnel au nombre de magasins de luxe que possède la station. Ni d’ailleurs au nombre de kilomètres de pistes qu’il est possible de dévaler grâce au précieux sésame. Enfin presque. Car s’il est vrai que les grands domaines skiables sont souvent les plus chers. Ce sont eux qui remportent la course du prix par kilomètre.

© Le Soir.
© Le Soir.

1 Les stations. Au prix tout court, difficile de faire plus compétitif que la plus belge des stations de sport d’hiver. A 12 euros la journée pour les adultes et 8 euros pour les enfants (soit respectivement 72 et 48 euros pour les 6 jours), les pistes de la Baraque Fraiture sont de fait les plus attractives du lot. Sauf que pour ce prix-là, le point culminant à 651 mètres d’altitude n’est en mesure de vous offrir que 2,05 km de plaisir.

A l’inverse, le domaine skiable le plus onéreux de la liste demandera de mobiliser un budget de 960 euros pour une famille, mais permet de profiter de 600 km de piste.

Alors au prix par kilomètre, ce sont les grandes stations qui sortent victorieuses. Les 600 km de ski du domaine des Portes du Soleil reviennent à 1,37 euro le kilomètre pour une famille, 0,43 pour un adulte seul. Juste derrière, on retrouve l’autre grand domaine des 3 Vallées. Pour celui dernier, il est d’ailleurs possible de choisir un forfait qui donne un accès restreint à la station qui compose le domaine. De 960 euros la semaine, 6 jours à Meribel ou Val Thorrens ne coûtent plus que 800 euros. Mais au prix du kilomètre, c’est le pass domaine qui offre le meilleur rendement.

Mention spéciale pour la Baraque Fraiture qui coûte 117 euros du kilomètre pour 6 jours en famille… même si personne n’a encore rencontré cette famille qui décide de passer une semaine sur ces pistes.

2 Les réductions. Si le classement pour un adulte n’est pas tout fait le même que celui pour une famille, c’est d’abord parce que certaines stations appliquent des tarifs bien plus avantageux pour les jeunes skieurs. Mais la majorité propose également un pack familial. A La Clusaz, par exemple, les familles d’au moins 4 personnes bénéficient d’une réduction de 10 %. A Chamonix, la réduction devient intéressante à partir du cinquième membre puisque les deux adultes et deux enfants donnent droit à trois forfaits jeunes gratuits. Aux Arcs, ce sont les 4 premiers membres de la famille qui comptent pour obtenir le tarif famille. Tous les enfants supplémentaires skient au tarif enfant pour autant qu’ils aient moins de 18 ans. Dans le domaine des 3 Vallées, ce sont les adultes qui reçoivent une réduction s’ils viennent avec des enfants.

Mais il n’y a pas que les familles qui voient leur facture se réduire. A l’Alpe d’Huez par exemple, les « tribus » de trois personnes minimum économisent aussi plus de 60 euros. Seule condition : ce pack entre amis n’est valable que sur internet. En caisse, c’est le prix plein qui s’applique.

Dans les Vosges, c’est les adeptes du covoiturage que la station de la Bresse remercie. Ceux qui peuvent attester être passés par la célèbre plateforme de Blablacar bénéficient de 5 % de réduction sur les forfaits journée et 10 % sur les séjours.

La plupart des stations n’appliquent pas de réduction pour les skieurs qui commandent leur forfait sur internet plutôt qu’aux caisses des remontées mécaniques. En tout cas pour les offres classiques. Car en réalité, les exceptions sont nombreuses. A Avoriaz par exemple, ceux qui auront pris de temps de commander avant vendredi prochain bénéficient de 5 % de réduction, mais les autres formules sont au même prix sur le site qu’au pied des pistes.

© Le Soir.
© Le Soir.

3 Les dates. Question calendrier, c’est là que les meilleures affaires sont à réaliser. Hors saison, c’est-à-dire juste avant les vacances de Noël et après les congés de Carnaval, certaines stations appliquent des tarifs réduits.

La meilleure offre reste toutefois le forfait du samedi. Pour ce jour où la fréquentation est plus faible, les stations sont prêtes à accueillir les skieurs à prix bradés. Dans le domaine de Paradiski, il n’en coûte que 30 euros pour une journée complète, si toutefois vous avez pris la peine de réserver par internet.

Mais calcul fait, rien ne sert de se décider pour un forfait 5 jours agrémenté d’un pass d’une journée à prix cassé le samedi. Puisque le prix à la journée va en décroissant avec la longueur du séjour, un forfait plus court auquel on ajoute un samedi, même à prix largement réduit, revient tout de même plus cher que de payer pour 6 jours de ski directement.

4 Les packs. Et pour compliquer un peu les comparaisons, les formules ski avec forfait se multiplient. Et il ne s’agit pas uniquement de passer par une agence de voyages classique qui propose d’organiser le séjour avec un logement, un forfait et parfois le transport tout-en-un. Les stations de ski elles-mêmes se muent en véritables organisateurs avec un catalogue d’offres se targuant souvent d’un « forfait gratuit » à l’achat d’une semaine de logement.

Prix au kilomètre

Morgane Kubicki

Pour établir le classement, Le Soir a choisi un échantillon des stations bien connues des skieurs belges. Pour les stations faisant partie d’un domaine skiable plus vaste, deux lignes du tableau y sont consacrées : une pour le forfait qui donne accès au domaine en entier et une autre qui ne permet d’utiliser les remontées que sur le territoire de la station, pour autant qu’il soit possible d’acheter un pass restreint.

Les tarifs ont été calculés 6 jours de ski en haute saison (la première semaine de janvier) et les réductions spéciales familles sont déjà appliquées. Les autres promotions spéciales covoiturage, achat en ligne ou réservation anticipées ne sont pas prises en compte dans le tableau.

Cet article réservé aux abonnés
est en accès libre sur Le Soir+
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

     

    Cet article réservé aux abonnés est exceptionnellement en accès libre

    Abonnez-vous maintenant et accédez à l'ensemble des contenus numériques du Soir : les articles exclusifs, les dossiers, les archives, le journal numérique...

    1€
    le 1er mois
    J'en profite
    Déjà abonné?Je me connecte
    Aussi en Consommation