Johan Albrecht: «On peut sortir du nucléaire»

Johan Albrecht, expert énergie à Itinera. © D.R.
Johan Albrecht, expert énergie à Itinera. © D.R.

On peut fermer toutes les centrales nucléaires belges en 2025. Mais cela aura un coût et un impact sur les émissions de CO2 du secteur électrique. C’est le message qui ressort d’une étude réalisée par Johan Albrecht, professeur à l’université de Gand et expert énergie à l’Institut Itinera. « Tout le monde le sait », poursuit Albrecht dont l’analyse Le trilemme énergétique a été portée à la connaissance du Soir. Quel que soit le scénario, dit Albrecht qui en a élaboré quatre, il faudra augmenter nos capacités de production au gaz. On peut cependant limiter cet accroissement en adoptant des politiques ambitieuses en matière d’économies d’énergie et d’efficacité énergétique. Construire des nouvelles centrales à la biomasse permettrait également de réduire la part du gaz dans la production d’électricité.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct