La N-VA menace de faire capoter le pacte énergétique

La loi belge prévoit la fermeture des sept réacteurs nucléaires du pays d’ici à 2025. Doel 3 en 2022, Tihange 2 en 2023, et les cinq autres en 2025.
La loi belge prévoit la fermeture des sept réacteurs nucléaires du pays d’ici à 2025. Doel 3 en 2022, Tihange 2 en 2023, et les cinq autres en 2025. - Bruno Dalimonte.

La N-VA ne veut pas d’un pacte énergétique dans lequel la Belgique renonce à l’énergie nucléaire. Voilà, en substance, ce qu’indiquaient nos confrères du Standaard ce vendredi. On le sait, les quatre ministres belges de l’Energie négocient depuis plusieurs mois ce fameux « pacte énergétique ». Comprenez : une vision à long terme (2050) de la transition énergétique, partagée par le fédéral et les trois Régions.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct