Fraude fiscale: la Belgique ne traque toujours pas les bénéficiaires réels de sociétés

La Commission européenne - Pierre Moscovici en particulier - se pose beacoup de questions sur la manière dont la Belgique transpose les directives liées à la lutte contre la fraude fiscale. Avec retard, assurément...
La Commission européenne - Pierre Moscovici en particulier - se pose beacoup de questions sur la manière dont la Belgique transpose les directives liées à la lutte contre la fraude fiscale. Avec retard, assurément...

E n matière de transparence fiscale, ça bouge  », entend-on souvent dans les cénacles politiques ou d’experts fiscaux. De fait, en matière d’échanges d’informations sur les contribuables entre administrations fiscales des Etats-membres européens, des pas de géants ont été accomplis, suite à la directive sur l’entraide administrative, sur laquelle les Etats-membres se sont entendus il y a 3 ans. Sur le papier à tout le moins. «  Disons que des masses d’informations nous arrivent, dont certaines ne sont d’ailleurs même pas exigées dans le cadre réglementaire 

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct