Avec Johnny, un million de Français enterrent une part de leur propre vie

© Reuters
© Reuters

Une foule d’un million de personnes. Rassemblée dès avant l’aube et dans un froid glacial pour être sûre d’être aux premières loges. De la place de l’Étoile à l’église de la Madeleine, la France a rendu un dernier hommage ce samedi à Johnny Hallyday. Certains étaient vêtus de cuir, d’autres drapés dans une étole à l’effigie de leur idole. Parfois, ils portaient une pancarte « Merci Johnny ». Souvent ils chantaient. Certains pleuraient. Mais c’est moins le folklore que la simplicité de la foule qui a impressionné y compris ceux qui n’étaient pas fans de l’artiste. Cette foule racontait une nostalgie. Une mélancolie. Soixante ans de parcours de vie. Un morceau de France.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct