Le Standard est retombé dans ses travers défensifs

Les joueurs du Standard ne s’attendaient dans doute pas à voir leur équipe ainsi voler en éclats à Waasland-Beveren. @BRUNO FAHY/Belga.
Les joueurs du Standard ne s’attendaient dans doute pas à voir leur équipe ainsi voler en éclats à Waasland-Beveren. @BRUNO FAHY/Belga.

S’il n’a pas été servi par l’arbitrage (comment donc Angban n’a-t-il pas été exclu pour cette semelle sur Agbo ?), le Standard est retombé dans ses travers vendredi au Freethiel de Beveren, y livrant une deuxième mi-temps en dessous de tout après avoir cru, au terme du premier quart d’heure de jeu, qu’il n’aurait qu’à paraître pour vaincre. C’est que les beaux principes chers au cœur de Ricardo Sa Pinto ont été bafoués sur la pelouse waeslandienne, où le jeu défensif du Standard a failli, tant en termes de discipline collective que d’agressivité.

« Prendre très peu de buts et ne laisser que peu d’occasions à l’adversaire, c’était devenu notre force , explique très justement Renaud Emond. Y compris en se produisant à Genk et à Anderlecht. Pourquoi a-t-on ainsi reculé face à Waasland-Beveren alors que le plus difficile était fait ? Je l’ignore… »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct