Accord d’été: d’ici 2019, l’eau aura coulé sous les ponts

Sophie Willems, Charles Micehl et Kris Peeter © Photo News
Sophie Willems, Charles Micehl et Kris Peeter © Photo News

C’est l’histoire du verre à moitié vide ou à moitié rempli… C’est l’histoire du gouvernement Michel depuis son intronisation en 2014. Il fonce, prend des tas de mesures, dont certaines sonnent comme une évidence (la réforme de l’impôt des sociétés), d’autres comme une réponse idéologique à une longue cure d’opposition (l’élargissement du troisième pilier des pensions, le travail occasionnel, etc.).

Les 60 mesures prises durant l’accord d’été ont cependant de quoi perturber.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct