Encadrer le vélo en libre service

Trois sociétés proposent actuellement des vélos partagés dans Bruxelles.
Trois sociétés proposent actuellement des vélos partagés dans Bruxelles. - PASCAL BONNIERE/MAXPPP.

Un arbre, un lampadaire ou un poteau de feu rouge et autour trois ou quatre vélos jaunes ou verts déposés plus ou moins délicatement autour. Cette vue est de plus en plus courante à Bruxelles depuis que plusieurs compagnies proposent à la location des vélos en free floating. Comprenez un vélo partagé que l’on prend et remet où on le désire contrairement aux stations Villo. Seulement, certains critiquent déjà cette pratique. En effet, les bicyclettes sont souvent abandonnées n’importe où, échouées sur les pavés bruxellois. Un spectacle peu réjouissant qui peut donner une impression de saleté surtout lorsque les engins sont hors-service.

Pour éviter les critiques plus importantes lorsque la pratique sera mieux ancrée chez les Bruxellois, le gouvernement a décidé de légiférer avant les beaux jours. Concrètement, à l’initiative du ministre de la Mobilité, Pascal Smet (SP.A), le gouvernement a approuvé en première lecture le projet d’ordonnance sur le cyclopartage.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct