La suédoise se (micro)fissure sur la sortie du nucléaire

Personne, dans la majorité, n’a manifestement envie de mettre le gouvernement en danger. ©Belga
Personne, dans la majorité, n’a manifestement envie de mettre le gouvernement en danger. ©Belga

Pacte énergétique ou désaccord suédois ? Un peu des deux. Alors que Marie-Christine Marghem (MR), ministre de l’Energie, rend public son Pacte énergétique prévoyant la sortie du nucléaire en 2025, la N-VA, partenaire de gouvernement, met en garde : le calendrier n’est pas tenable, il faudra prolonger les centrales au-delà de l’échéance, en tout cas il est indispensable de « chiffrer » le Pacte avant toute chose. La suédoise se tend. Charles Michel maintient l’objectif, précise le modus operandi, retrace les convergences. On se calme ? Tout le monde se retrouve ce jeudi matin rue de la Loi, pour un comité ministériel restreint réparateur, ose-t-on croire au Seize.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct