Le coup de théâtre de Salah Abdeslam à quelques jours de son procès

Le coup de théâtre de Salah Abdeslam à quelques jours de son procès

L’hypothèse avait été formulée à plusieurs reprises ces dernières semaines, mais l’imminence du procès l’avait rendue moins crédible. Les modalités du transfèrement du détenu de son quartier de haute sécurité de Fleury-Mérogis en région parisienne à la prison Vendin-le-Vieil près de Lille, le dispositif de sécurité entourant ses déplacements et sa présence au palais de justice, l’accréditation des journalistes belges et étrangers : tout était prêt.

Et puis, mercredi, coup de théâtre. Cinq jours avant l’ouverture de son procès pour la fusillade qui avait éclaté le 15 mars 2016 rue du Dries à Forest, Salah Abdeslam renonce à assurer seul sa défense. Et chamboule l’agenda judiciaire et médiatique.

Le seul survivant du commando terroriste du 13 novembre 2015 s’offre à nouveau les services de Sven Mary.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct