A Bruxelles, le Siamu reste la proie des flammes

Cécile Jodogne (Défi), secrétaire d’Etat bruxelloise en charge du Siamu.
Cécile Jodogne (Défi), secrétaire d’Etat bruxelloise en charge du Siamu. - D.R.

Depuis une semaine, il y a le feu au Service d’incendie et d’aide médicale urgente bruxellois (Siamu). C’est un rapport particulièrement assassin de la Cour des Comptes, portant sur la période 2012 – 2015, qui a révélé la situation : absence de procédures de contrôle, internes, passation de marchés publics par des membres de la division opérationnelle (dont des pompiers), non-respect de la mise en concurrence, absence de justification des choix de fournisseurs pour des montants parfois très importants, etc. Des éléments qui ont justifié que la réunion de la commission des Affaires intérieures du parlement bruxellois soit avancée à ce mardi. Afin que Cécile Jodogne (Défi), la secrétaire d’Etat en charge de la tutelle sur le Siamu, puisse s’expliquer. Que ressort-il de cette séance ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct