Froome s’enfonce dans le nuage du doute

©Photonews
©Photonews

À trois jours de la validation d’un historique doublé Tour-Vuelta, les urines du Britannique ont donc révélé un taux anormalement élevé de salbutamol, cet antiasthmatique qui ouvre les poumons et hélas aussi, la voie du doute.

La procédure de l’UCI est lancée, les chiens sont lâchés, le cyclisme est une fois de plus en perte d’équilibre.

Alors que Chris Froome tente « courageusement » de se justifier en incriminant le médecin de l’équipe, qui lui avait conseillé «  d’augmenter les doses de salbutamol pour contrer une poussée d’asthme en pleine Vuelta  », des questions surgissent, comme d’inquiétants cris dans la nuit.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct