Mohamed Abdeslam: «Salah pensait qu’avoir un avocat ne servirait à rien»

Mohamed Abdeslam: «Salah pensait qu’avoir un avocat ne servirait à rien»

Salah Abdeslam a été convaincu par sa famille d’être défendu par un avocat lors de son procès pour la fusillade rue du Dries, affirme son frère, Mohamed Abdeslam, dans des entretiens accordés jeudi aux titres Sudpresse et à La Dernière Heure.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct