Arrêter le nucléaire: non peut-être?

Tihange © Photo News
Tihange © Photo News

La fin du nucléaire, c’est pour quand ? On commence à se demander si on ne se moque pas du monde, et depuis longtemps. On pourrait d’ailleurs appliquer à la gestion du dossier, le qualificatif utilisé par le Premier Ministre pour le stade national : « cochonné depuis le début ». Avec dans ce cas aussi, un vice de construction qui conduit à l’échec. Pour le stade, c’était la localisation en terre flamande, pour le nucléaire, c’est tout bonnement le principe de base : comment voulez-vous organiser la transition de la production d’électricité, du nucléaire vers d’autres formes d’énergie, si les décideurs ne veulent pas de cet arrêt ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct