Les citoyens ont-ils la clef?

Le Soir/Dominique Duchesnes
Le Soir/Dominique Duchesnes

Ils n’ont plus que ça à la bouche, les élus de tous bords : le citoyen. Qui va les ramener sur le droit chemin de la bonne gouvernance, leur souffler des idées éprouvées sur le terrain, leur rappeler les « vraies priorités » des « vraies » gens. Sauf qu’en pratique, il ne sera pas si simple de 1. lui rendre confiance ; 2. le convaincre de s’engager, de quelque manière que ce soit, dans la vie de la cité ; 3. lui donner une vraie place (autre que sur les listes électorales).

« Les politiques sont, à Bruxelles comme ailleurs, déconnectés des citoyens, assure Éric Corijn. Les gens sont déçus ou fâchés, devant les gros problèmes de mobilité, de qualité d’enseignement, de propreté ; les jeunes ne voient pas de perspective réaliste d’insertion… Je suis étonné qu’il n’y ait pas plus d’expression de tout cela. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct