Yvon Englert au «Soir»: «communautariser la recherche, c’est absurde»

©René Breny. Le Soir.
©René Breny. Le Soir.

Yvon Englert est inquiet. Non pour son université – l’ULB – dont il est le recteur mais pour les moyens alloués à la recherche en Belgique francophone. Pour légitimer son inquiétude, il coiffe son autre casquette, celle de président du Fonds national de la recherche scientifique, le FNRS qui n’a d’ailleurs plus de national que le nom. Qu’importe, pour faire bref, le FNRS s’impose comme la plateforme incontournable dans ce secteur entre les universités et les bailleurs de fonds, principalement les gouvernements fédéral et francophone.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct