Cela s’est passé un 20 décembre 2003: «Le piège mortel du car en feu»

On s’interroge toujours sur les causes du drame. © Belga
On s’interroge toujours sur les causes du drame. © Belga

(article paru le 22 décembre 2003)

Ils n’avaient plus qu’une idée en tête : rentrer chez eux, le plus rapidement possible. Mais plus jamais en car. Samedi, vers 20 h 30, l’ambassade d’Allemagne en Belgique avait affrété un minibus et cinq voitures particulières pour rapatrier la plupart des rescapés du dramatique accident d’autocar survenu samedi à l’aube, à proximité du poste frontière de Hensies, et qui a fait 11 morts et 37 blessés. Les miraculés étaient attendus à Cologne dans un centre spécialisé. Six autres passagers du car – une Bosniaque, un Croate, un couple de Mongols et deux blessés étaient toujours en soins à Loverval.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Société