Les retraités de demain, plus mal lotis

© Le Soir/Pierre-Yves Thienpont
© Le Soir/Pierre-Yves Thienpont

Ce mardi, plusieurs milliers de personnes vont défiler dans les rues de Bruxelles à l’appel des trois syndicats. Objectif : défendre le système des retraites publiques (le 1er pilier) et s’opposer aux réformes envisagées par le gouvernement fédéral, dont certaines auront pour effet, dénoncent le front commun, d’appauvrir les futurs pensionnés. Et les actuels ? Sortis de la vie active, parviennent-ils à nouer les deux bouts ? La réponse est plutôt nuancée.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct