270.000 colis pour la nuit la plus chargée de l’année

Le nouveau centre de tri de Bruxelles, dédié aux paquets, a démarré ses activités en août dernier. Il n’a jamais été soumis à pareille cadence. 250.000 à 270.000 colis vont être traités sur 24 heures, soit un chiffre proche de sa capacité maximale (300.000). © Dominique Duchesnes.
Le nouveau centre de tri de Bruxelles, dédié aux paquets, a démarré ses activités en août dernier. Il n’a jamais été soumis à pareille cadence. 250.000 à 270.000 colis vont être traités sur 24 heures, soit un chiffre proche de sa capacité maximale (300.000). © Dominique Duchesnes.

De toutes les formes et de toutes les couleurs. Les colis s’entassent sur le tapis roulant dans le désordre le plus complet. La longue bande noire alimentée en permanence par des machines déversant des containers peine à évacuer suffisamment rapidement la marchandise. Un opérateur jette un œil aux colis qui défilent. Tantôt il retire ceux qui sont trop fins et pourraient se glisser dans les rouleaux du tapis. Tantôt il rafistole une caisse en partie déchirée.

Il est 20 heures dans le nouveau centre de tri de bpost à Bruxelles. C’est l’heure de pointe. Tous les colis collectés durant la journée par bpost viennent d’arriver. Il n’y a pas une minute à perdre. Car ce lundi 18 décembre est aussi la nuit la plus chargée de l’année. Tous ceux qui ont commandé des paquets comptent bien les voir briller sous le sapin mardi ou mercredi au plus tard.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Entreprises