Echapperons-nous? Un théâtre gourmand, esthétiquement élégant

<span>Echapperons-nous?</span> Un théâtre gourmand, esthétiquement élégant

Il régnait une atmosphère particulière, en août 2017 à Huy, à la fin d’ Echapperons-nous ? , spectacle qui clôture une histoire fondatrice du théâtre jeune public belge, celle de la Galafronie. Après 40 ans de spectacles, la troupe tire sa révérence en revisitant l’histoire du petit chaperon rouge. Et elle ne pouvait rêver de plus beau point final que ce théâtre gourmand, esthétiquement élégant. Elle ne pouvait espérer plus bel adieu que ce conte psychanalytique ouvrant sur des milliers d’interprétations mais surtout sur un parfum d’émancipation, permis par un imaginaire débridé, comme autant de clins d’œil à tout ce qui a toujours animé l’histoire – houleuse – de la compagnie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct