Le Rafale n’est pas totalement hors-jeu

Les F-16 ont parfaitement rempli la mission pour laquelle ils ont été envoyés en Syrie et en Irak. Le ministre de la Défense Steven Vandeput s’en réjouit. A l’avenir, parmi les candidats au remplacement de ces chasseurs, lequel conviendrait le mieux parmi les candidats toujours en lice ? Le F-35 américain, le Typhoon Eurofighter européen ou même le Rafale français ? « La sélection est toujours en cours, rétorque-t-il. Je n’ai pas envie de parler de ça maintenant. Les deux candidats toujours en lice doivent rentrer leur meilleure offre le 14 février prochain. » Les Français sont donc bel et bien hors-course ? « Ils n’ont pas répondu à l’appel d’offres dans les règles. Donc pour moi oui. Mais si le gouvernement en décide autrement, je le suivrai. » Le Rafale a donc encore ses chances...

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct