Les F-16 belges ne repartiront pas en Syrie

Durant des missions d’un mois, les pilotes des F-16 de la force aérienne belge survolaient l’Irak et la Syrie durant cinq heures par jour au rythme de six sorties par semaine.
Durant des missions d’un mois, les pilotes des F-16 de la force aérienne belge survolaient l’Irak et la Syrie durant cinq heures par jour au rythme de six sorties par semaine. - Dominique Duchesnes.

Dans le ciel de Kleine Brogel, dans le Limbourg, quatre F-16 font quelques acrobaties. Comme si leurs pilotes voulaient témoigner de la joie qu’ils ont de rentrer à la base. C’est qu’ils ne reviennent pas d’un simple exercice comme ils en font quasi tous les jours. Les hommes derrière le manche arrivent tout droit de Jordanie où ils étaient basés depuis un mois. De là, ils partaient six jours par semaine pour des missions de lutte contre Daesh en Irak et en Syrie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct