Présidentielle en Russie: ce sera Poutine… ou l’abstention

Vladimir Poutine parmi des enfants à l’occasion d’une fête organisée pour Noël, mardi au Kremlin
: la participation électorale sera sans doute la seule inconnue pour le prochain scrutin présidentiel.
Vladimir Poutine parmi des enfants à l’occasion d’une fête organisée pour Noël, mardi au Kremlin : la participation électorale sera sans doute la seule inconnue pour le prochain scrutin présidentiel. - EPA.

Depuis Moscou

Débarrassé de rivaux sérieux pour sa réélection le 18 mars prochain, Vladimir Poutine affiche déjà son désintérêt pour un scrutin gagné d’avance. Il n’a pas honoré de sa présence mardi la cérémonie de sa propre investiture, lors de laquelle 648 membres du « groupe d’initiative », spécialement crée à cette fin, l’ont désigné à l’unanimité. Vladimir Poutine se fera réélire dès le premier tour pour un 4ème mandat comme « candidat indépendant » à la présidentielle russe. Suivant une tactique consistant à se montrer en chef d’État occupé pour creuser encore l’écart abyssal qui se sépare des autres candidats.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct